Quand la mer monte

Samedi, de Saint Louis, je veux aller à Lompoul où je connais un campement sympathique. Mais la route classique pour y aller est un peu longue et pas très belle, je choisis alors de passer par la plage :

Atteindre la mer avec le vélo demande un effort immense : dans le sable sec le vélo s'enfonce et deviens très dur à pousser. Même à trois (2 sénégalais me donnent un coup de main), nous traversons difficilement les 600m de sable jusqu'à la mer. Une fois au bord de l'eau, ça roule un peu près mais dès que je m'écarte de l'eau, je m'enfonce. Il faut dire qu'avec moi dessus, le vélo dépasse les 120 kg et que la surface de contact avec le sol est de la taille d'une boite d'allumette. Une fois que j'ai compris le truc c'est vraiment agréable, des groupes d'oiseaux s'envolent à mon arrivée, l'air est bon, il n'y a pas de circulation et on ne peu pas se tromper de route. Je fais alors quelques vidéos et une photo qui me vaudra quelques surprises :


Après le déclenchement automatique, lorsque je vais pour récupérer l'appareil, un vague emporte le vélo qui fini dans la mer ! Heureusement, les sacoches sont étanches mais la mécanique n'a pas dû trop aimer...
Arrivé à Lompoul, je déguste un bon repas arrosé de vin de palme autour d'un feu de camp, ça fait du bien.

Dimanche, je quitte Lompoul pour m'arrêter à Tivaouane. J'apprends là bas, qu'hier samedi, le ministre de l'intérieur y était retenu en otage par la population ! Des reste de pneus brûlés jonchent les routes de la ville, mais la tension à baissée et il n'y a plus aucun problème maintenant. Sur la route pour Tivaouane, je crève à 3 reprises, je fini par demander une bassine dans un petit village :
Et je deviens l'attraction de la journée ! Ma dernière crevaison remonte à l'Espagne, c'est pas que ça me manquait, mais ça faisait un moment. En cherchant un petit hôtel, je fais la rencontre de Meissa qui m'héberge dans sa famille pour la nuit.


Saint Louis - Lompoul : 87 km
Lompoul - Tivaouane : 99 km

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.selle-et-riz.com/trackback/171

Haut de page